logo
famille
Le Serpent

Le Serpent :: 23/10 au 22/11

Le Serpent est un reptile qui éveille en général un sentiment d'horreur, de répugnance, de peur et de haine. Pourtant, les Premières Nations le traitent avec respect et considèrent même qu'il possède de nombreux pouvoirs spéciaux. Il symbolise plus particulièrement le pouvoir de transformation et de renouveau, par sa capacité de se dépouiller fréquemment de sa peau.

Le Serpent est dépourvu de membres et peut ramper sur le sol à l'aide de ses écailles recouvrant son ventre. Il possède des mâchoires extensibles et des dents inclinées vers l'intérieur de sa gueule. Il se nourrit de souris, de rats, de lézards, de grenouilles et aussi d'insectes. Sa langue fourchue capte les goûts ainsi que les odeurs ; elle est très sensible aux vibrations. Comme le Serpent, les natifs de la période des Gelées sont enclins à faire des transformations spectaculaires dans leur vie, abandonnant sans cesse les anciens attachements pour prendre un nouveau départ.

Ils sont toujours d'excellentes raisons pour accomplir un changement, mais ils le font quelquefois au mauvais moment; ce qui leur vaut des souffrances inutiles. Une des choses à assimiler dans la vie, c'est l'art de choisir le bon moment. Etant donné que le changement n'est pas toujours facilement accessible, ils s'adaptent à toutes les situations nouvelles en s'efforçant d'en tirer le meilleur parti.

Le Serpent a une vue perçante et peut fixer sa proie d'un regard hypnotique qui paralyse sa proie ; de même les Serpents ont tendance à vous regarder droit et fixe dans les yeux, d'un regard perçant, allant parfois jusqu'à l'âme; chose qui peut gêner et inquiéter certaines personnes.

Les Premières Nations savent que le Serpent ne se met pas vite en colère et font de lui un symbole de tolérance. Il est clair que les nombreuses expériences que font les Serpents dans la vie ont pour but de leur apprendre les vertus de la patience et de la tolérance.

Dans les temps anciens, le Serpent était le Gardien Protecteur des écoles du Mystère, afin d'empêcher ceux dont les motivations étaient suspectes ou imprécises d'avoir accès à la connaissance et à la sagesse des Anciens. Le Serpent peut aider les victimes des drogues et de l'alcool car il est également le protecteur des plantes hallucinogènes.

Chez les anciens Mayas, le Serpent ailé symbolisait un Dieu. Cela ne veut évidemment pas dire que les serpents deviennent des dieux. Mais bon nombre d'entre eux sont conscients des aspirations qui les poussent à s'élever pour progresser, même si les circonstances sont défavorales. C'est là la nature adoptée par les Serpents pour leur vie présente et indique que le processus de transformation durera toute la vie. Une transformation des buts bénéfiques et égoistes afin de ramener à l'individu ses énergies constructives qui peuvent alors être partagées avec les autres. C'est aussi l'abandon de la capacité de faire du mal et son remplacement par le pouvoir de guérison qui apporte lumière et espoir.

Si le serpent est le symbol de la transformation, il indique, cependant, une transition, l'abandon de ce qui est révolu pour permettre un renouveau traduisant la résurrection qui est en train de se produire dans votre vie.

Les serpents sont d'étonnants reptiles. Leur croissance se poursuit de l'instant de leur naissance à celui de leur mort. La mue du serpent vous rappelle que vous devez périodiquement vous défaire de ce qui ne vous convient plus. Abandonner vos craintes du changement car ils seront accompagnés d'une créativité, d'une sagesse et d'une puissance nouvelle.